Nos origines

Nos origines

Au début des années 60, Francisco Martinez Clavel a proposé à son partenaire, Ricardo Llorens et José María Vilaplana Vilaplana, qui avait un petit atelier de menuiserie, la construction d'un prototype de guitare classique espagnole.

Suite à la proposition de M. Martinez Clavel, Ricardo Llorens et José María Vilaplana Vilaplana ont construit un instrument, basé sur une guitare appartement à quelqu'un de la famille.

Cet échantillon a été révisé et affiné par des professeurs de musique locaux.

Compte tenu des résultats, ils ont décidé de lancer le projet de construction de guitares. Par la suite une société s'est formée appelée "Manufacturas Jachi" dont les membres constituant étaient Francisco Martinez Clavel, José María Vilaplana Vilaplana, Ricardo Llorens Bonhome et son beau-frère José Luis.

Par la suite, compte tenu de l'insuffisance des équipements sociaux, ils décidèrent de s'installer dans de nouveaux locaux, situés sur la route de Cela du village de Muro de Alcoy, où travaillaient environ 20 employés.

Pour diverses circonstances et les vicissitudes de la vie, José Botella Miró contacta Manufacturas Jachi et offrit ses services comme agent commercial, afin de stimuler les ventes à la fois au niveau national qu'international.

Après quelques années, M. Martinez Clavel décida de vendre ses actions et de quitter l'entreprise. Dès lors, José Botella Miró et Rafael Insa Satorre arrivèrent à un accord avec M. Martinez Clavel de poursuivre le projet après une période d'essai de six mois.

Le 14 Juin, 1965 "Manufacturas Alhambra, S.A." fût établi, avec ses fondateurs Rafael Insa Satorre, José Botella Miró, José Botella Valls, Jesús Cuesta Suarez, José María Vilaplana Vilaplana et M. Ricardo Llorens Bonhome.

Pendant toutes ces années et jusqu'à ce jour, "Alhambra" s'est implanté progressivement sur le marché des instruments de musique à cordes aussi bien national qu'international, sur la base d'efforts continus et le désir constant de se surpasser.

Depuis le début du projet, "Alhambra" a été fidèle à la construction de guitares, suivant la méthode traditionnelle de construction et pose de talon espagnol, et toujours en utilisant les bois les plus nobles et variés.

Enfin, il faut souligner le capital humain de l'entreprise, autant de jeunes qui ont commencé à travailler dans ce petit atelier ont passé toute leur vie professionnelle au sein de l'entreprise, au point que beaucoup d'entre eux ont pris leur retraite dans la même. Quelques uns de ces professionnels continuent à travailler dans l'entreprise depuis la création de la même, c'est une grande équipe avec beaucoup d'expérience qui représente une valeur inestimable pour "Alhambra".